The Cool is there

Posted on Jeudi 31 décembre 2009 in the category AILLEURS

Être à la mode est assez simple. Quelques magazines, les enseignes pointues ou leurs copies (pas toujours) conformes moins chères… et hop, à Creteil !

Être chic, c’est autre chose. L’audace dans l’élégance, le brin de folie dans l’intemporalité…

Laurent cite Yves-Saint-éponyme et me répond que « la mode passe, le style reste ».

On a bien une vague idée et tous envie d’avoir du style, notre style, un certain style, un je-ne-sais-quoi, un presque-rien… ce truc qui ferait qu’on se sentirait bien !
Laurent a ça.
C’est plus que des vêtements, évidemment, c’est une façon aussi de regarder le monde.
Il a l’oeil… et le flair, de l’esthète.

Quand je veux aller plus loin qu’à l’accoutumée, prendre l’air du temps, le ZeitGeist, j’inspire fort et je surfe.

C’est comme ça que j’ai trouvé Laurent, sur un site très chouette de style masculin, Redingote. Il y écrit des articles.
J’ai laissé des commentaires et tout naturellement, quand il a sorti son dernier site, il nous a contactés.
Je ne le connais pas… je l’imagine un brin anglais, plus nature que dandy pourtant.

Son blog tout neuf donc s’appelle Where is the cool. Il le cherche… et il le trouve !

« Que ca soit sur redingote, boducon (NDLR : son ancien blog) ou whereisthecool, la mode ne m’intéresse pas. Dés que quelque chose devient à la mode, je le fuis. Ce qui m’intéresse le plus c’est le style et les tendances… »

Paroles paroles.

Mais la réalité c’est que je suis en train d’écrire cet article parce qu’à chaque nouveau post de « where is the cool », je suis étonnée, je souris, j’acquiesce: bon sang mais c’est bien sûr, seule devant mon écran comme une idiote.

Ma petite sélection personnelle, avant que vous n’alliez vous-même respirer la coolitude qui naît de cet assemblage d’images étonnantes…

Question:
Where is the cool ?

Réponses:
In this magazine, in mature women (OUI), on that driving gloves, in Woody Allen forever, in Gene Kelly and the complexity of his white socks, on Gieves & Hawkes brogues, in that voluminous haircut, in this ad for Hackett :

In Monarchy, near her frackles, in the french Motobécane, in Lindsay Lohan only on this photo, not in Playboy but it was, in Volkswagen’s vans, in an old american flag used as a blanket, in the addition of girls and revolvers, not in tee-shirts with message except if it’s this one and you are Nathalie Portman (mon préféré) :

Alors c’était pas rafraichissant ?

Laurent est aussi passionné de brocante… Voilà qui est intéressant.
Alors avec son copain Hicham, il a ouvert A Chiper A Choper !

« Nous sommes des passionnés de vide-grenier et de marchés en tous genres. Nous aimons les beaux objets authentiques qui ont une histoire (comme pour les fringues finalement) et cette brocante en ligne est un bon prétexte…
Avant, on trouvait des choses qui n’étaient pas notre taille ou notre style de déco. Alors on les laissait, le coeur brisé.
Maintenant, on prend et on sait qu’on fera un heureux.
C’est un plaisir, tout simplement… »

Et bien c’est un plaisir à regarder aussi, les zamis !
Je ne sais pas encore sur quoi je vais craquer mais je vais craquer c’est certain.

Petite sélection personnelle une fois de plus, de ce qu’on trouve sur cette brocante en ligne (Paolo je sais que tu vas aimer le jeu de 7 familles Goldorak…):

Notez que le premier site m’a donné envie du drapeau à vendre sur le second… étrange.

J’ai une question pour ces garçons qui m’inspirent le plus grand respect : « Si on cherche quelque chose de vague ou de précis, vous prenez les commandes aussi ? »
Je blaguais (quoique…).

Bref, voilà, j’ai trouvé le cool.
Le mot n’est probablement pas plus hype que branché, bath ou pointu (on tente cut ?) mais il veut bien dire ce qu’il veut dire et je me comprends (vous aussi ? Rien n’est moins sûr).

Certains vont là où va l’indien, moi je surfe where the cool is.
Comme par hasard, je croise le même humour décalé souvent !

Alors, entre les archives délicieuses de Boducon, le style de Redingote, l’hétéroclisme de la brocante et le vent qui souffle sur WITC, chapeau bas mister cool !

Anne

Liens :
Where is the Cool
Boducon (pour les archives)
La brocante A Chiper A Choper
Enfin le sublime et subtil Redingote

What Others Are Saying

  1. flou jeu 31 décembre at 14:53

    merci pour cette découverte!

  2. Barbara ven 1 janvier at 12:02

    Tres sympa, merci!

  3. Dori ven 1 janvier at 16:54

    Quand une lady rencontre un dandy…. à quand une interview sucrée-salée ? ; ) /kiss

  4. DEXTER sam 2 janvier at 11:33

    Certes Chere Anne, pour la forme, c’est superbe et les photos sont d’une rare élégance .
    Il manque cependant une minusculissime chose …le libre arbitre .
    Le coté dogmatique un rien tyranique de ” ça biiiiien” de ” ça pas biiiien” peut parfois agacer, mais j’avoue avoir passé un moment très agréable en découvrant leur partie pris esthétique .(Ah oui chers rédacteurs si vous me lisez, ” parti pris”, car pour ce qui est du blog “redingote”, on se demande si APC ne subventionne pas votre site ….)
    Pour ceux ( ou celles ) que ça interesse, il existe un site ” marchand” ( ouh le vilain mot dirons les esthétes extrémistes puristes) ou trouver un peu tout cela :

    http://www.dandies.fr/

    Le nom est vraiment original,mais ou vont ils chercher tout ça ?
    Bien sur , il faut du gout par la suite pour assembler ces pièces en un look digeste et élégant en évitant le ” too much” mais “where is the cool” et ” the sartorialist” sont vraiment des blogs impressionant pour apprendre à assembler les matières et autres motifs.
    PS : Anne, connaissez vous la revue ” Monsieur ” ?

  5. Anne sam 2 janvier at 12:35

    @ Flou et Barbara : mais de rien ! Merci à vous d’être allées voir… le plaisir est dans le partage.
    @ Dori : Je suis une Lady ? Voilà qui est carrément cool :)
    @ Dexter : Je suis peut-être très naïve mais je dois avouer que quand je suis séduite, je ne me demande pas forcément quelle est la stratégie marketing derrière un site ou même s’il y en a une… Redingote est très beau… je lis chaque nouvel article et il n’y a pas une seule étiquette APC dans mon placard (partagé avec un homme… si !). Ce qui m’a plu dans ces sites et dans la démarche que je pense vraiment sincère, honnête, et esthétique, de Laurent, c’est la découverte, la surprise.
    Dans le domaine de la mode ou du style côté hommes, avouons que c’est assez rare pour être salué.
    Maintenant évidemment je ne connais pas tout et vais m’empresser de découvrir la revue “Monsieur” et d’aller lécher les vitrines virtuelles de dandies… parce que de la diversité sur le net naît la richesse et parce que je suis tout sauf une extrémiste : j’adore les sites marchands !
    Merci pour ce commentaire qui ouvre le débat ;)
    A bientôt
    Anne

  6. DEXTER sam 2 janvier at 13:02

    O-o ANNE ?
    euh c’est moi ou je sens une pointe d’agressivité dans votre réponse …
    Posez cette hache, Anne, apparemment ma réputation est faite,néanmoins croyez bien que je ne vous attaquais pas ( relisez bien : je n’ai jamais prétendu que votre placard regorgeait d’APC…je parlais du site ” Redingote” uniquement qui parle beaucoup (trop? ) de cette marque .Deuxio, la mention ” pour puriste extremiste” n’est nullement précédé de ” ANNE, vous êtes” , donc vous êtes instamment prié de ne pas vous sentir visé (sa

  7. DEXTER sam 2 janvier at 13:05

    merci le raffraichissement du site …ça vient de me couper le bec ….ok je m’incline donc.

    Anne pour faire court, ne soyez pas offensé par mon post, ce n’était pas son but et croyez bien que lorsque je vous attaquerais, cela sera fait de maniére trés directe et sans ambiguité .Donc keep cool quand je ne fais que papoter avec vous.
    Pax ?

  8. Anne sam 2 janvier at 13:32

    @ Dexter : Je suis désolée si vous avez perçu de l’agressivité, ce n’était pas du tout mon intention !!!
    Je suis bien consciente que de nombreux sites font des partenariats… la publicité est un peu partout (mais pas ici) et que vous mettiez le doigt dessus ne me dérange pas, tant que c’est fait, comme c’était le cas, avec diplomatie.
    Je voulais juste dire qu’on peut lire Redingote sans aller chez APC (ou Le nouvel Obs sans s’acheter une BMW, que sais-je encore…).
    Faut bien vivre ;)
    Je ne comprends pas l’histoire du rafraîchissement du site… pas assez geek.
    Ne soyez donc pas vexé cher Dexter.
    Je vous trouve plutôt toujours très gentil, et même indulgent à mon endroit, et j’accepte le rameau d’olivier avec grand plaisir (un brin de gui pour se faire un bisou même ;)).
    Le but de C&G n’est pas la polémique (pourtant une petite joute amicale comme celle-ci de temps en temps, j’adore ça).
    Restons zen donc et signons une trêve imaginaire à un conflit qui n’existait pas, pour le plaisir de faire la paix !

  9. Dexter sam 2 janvier at 20:47

    Mille excuses de mon coté également pour cette méprise, j’accepte avec plaisir le rameau d’olivier et je vous l’échange contre une blanche colombe . Continuez à nous faire découvrir de belles choses car ne doutez pas que j’ai énormément apprécier ” where the cool is ” …et si les auteurs nous lisent …mon dieu, que les photos de femmes sont belles …mais ou les avez vous trouvé ? on tombe amoureux toutes les 2 secondes .Merci pour ces moments de rêverie contemplative .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Anne

AnneParis, ascendant rive droite.
Quand elle n’a pas les lunettes collées à l’écran de son mac, le nez frétillant à l’affût des bons plans secrets de Polichinelle, vous croisez cette élégante en tutu dans le Jardin du Palais Royal, entre Montorgueil et Place Vendôme.
Anne est l’amie dont vous avez besoin pour boucler vos cadeaux de Noël, dénicher le bijou d’une vie ou la bougie d’une soirée. Marraine la fée, styliste, shopping partner, tête à coiffer, écrivain public, elle peut aussi donner des cours de maths ou de repassage.

Chic & Geek

Chic & GeekL’union fait la force.
Ce postulat d’une complémentarité possible est le point de départ du site. S’y côtoient tentations, rêve, idées pour un autre souvent mal compris, clins d’oeil, opinions, crash-tests ou comparatifs...
Un clavier peut être beau, des lunettes de soleil à la pointe de la technologie ! Chacun va donc mettre son grain de sel dans les posts de l’autre pour les éclairer de façon inattendue, pas toujours moqueuse. Les questions naïves ne sont pas les plus simples et le débat peut devenir passionné.

Paolo

PaoloVienne, les rives du Danube.
Un chevalier italien en armure Mac OS, défenseur du design et de l’ergonomie face à la force brute, pourfendeur de dragons le jour pour ses deux poupées, de Furbolgs la nuit tombée ? Un geek tendance élitiste en quête perpétuelle de qualité ? Faire se retrouver 50 amis aux emplois du temps chargés, aux exigences variées, dans un coin perdu de Bavière pile à l’équinoxe d’automne, c’est facile ! Qui prépare le repas, vous sert des oeillades bleues ou du vin et discute avec fièvre jusqu’au matin ?